Kangourou roux

Accueil Espèces Kangourou roux

Kangourou roux

Le kangourou roux est le plus grand marsupial herbivore du monde, c’est-à-dire que c’est le plus grand animal avec une poche ventrale dans laquelle l’embryon finit sa croissance.

Informations générales

  • Nom scientifique : Macropus rufus
  • Nom vernaculaire : Kangourou Roux
  • Classification zoologique : Mammalia, Diprotodontia, Macropodidae
  • Statut de protection : Préoccupation mineure
  • Menaces : Population stable, fluctuant localement et sans menace particulière
  • Effectifs : 11500000
  • Prédateurs : Dingo, Aigle d'Australie
  • Date d'apparition sur terre : 1.5 millions d’années


Conservation

La chasse pour sa peau et sa viande est réglementée


Éléments remarquables

Le kangourou roux est le plus grand marsupial herbivore du monde, c’est-à-dire que c’est le plus grand animal avec une poche ventrale dans laquelle l’embryon finit sa croissance. Capable de sauter en hauteur jusqu’à 3.30 mètres et en longueur à plus de 9 mètres en se servant de sa queue pour prendre appui, il dépasse tous les records du monde humains.


Fait étonnant

L’Australie est le continent le plus aride du monde avec des températures qui peuvent atteindre les 70°C. C’est une chose à laquelle les Kangourous roux ont dû s’adapter.  Les kangourous sont obligés de se mettre à l’abri pour survivre. Ils cherchent alors de l’ombre, mais cela est loin de suffire.

Les Kangourous se lèchent donc abondamment les avant-bras afin d’y déposer de la salive. Cette salive s’évaporant elle rafraichit un endroit du corps où tout un réseau de vaisseaux sanguins affleure la peau : c’est toute la température corporelle du kangourou qui diminue ! Si cela ne suffit pas, et c’est souvent le cas, les Kangourous creusent également la surface du sol pour atteindre une croute plus fraîche dans laquelle ils se couchent.


De kangourou et d'Homme

Avant même l’arrivée des colons britanniques, les kangourous roux étaient chassés autant pour leur viande que pour leur peau à ceci près que leur chasse était alors de nécessité. À partir de 1850 et avec le développement de points d’eau pour les moutons d’élevage qui ont favorisé le Kangourou roux, la chasse a pris un objectif de régulation pour favoriser le mouton. De nos jours, c’est environ un million de kangourous roux qui sont abattus chaque année avec pour principal but la commercialisation de leu cuir et de leur chair. -


Jeunes publics

Le kangourou roux est un marsupial comme l’est le Wallaby de Bennet par exemple. La caractéristique principale des marsupiaux est que, contrairement aux autres mammifères comme le chameau de Bactriane ou le Cerf élaphe Corse, le développement de l’embryon ne se finit pas dans le ventre de la mère, mais à l’extérieur, dans une poche ventrale. Une fois mis au monde, le minuscule nouveau-né s’y dirige pour s’y réfugier et attrape une mamelle pour se nourrir de lait pendant encore plusieurs semaines, voire plusieurs mois selon l’espèce.