Mouton du Cameroun

Accueil Espèces Mouton du Cameroun

Mouton du Cameroun

Petit mouton parmi les moutons, le mouton du Cameroun peut tout de même peser de 30 à 50 kilogrammes et mesure jusqu’à 70 centimètres.

Informations générales

  • Nom scientifique : Ovis aries
  • Nom vernaculaire : Mouton du Cameroun
  • Classification zoologique : Mammalia, Artiodactyla, Bovidae
  • Statut de protection : -
  • Menaces : Dérive génétique et appauvrissement du patrimoine génétique du fait du faible effectif
  • Effectifs : 700
  • Prédateurs : Protégé par l’Homme, le mouton de Somalie n’a pas réellement de prédateurs


Conservation

Il n’y a pas encore de réel programme de conservation de la race qui permettrait, notamment, de réaliser une normalisation des caractéristiques de ce mouton.


Éléments remarquables

Petit mouton parmi les moutons, le mouton du Cameroun peut tout de même peser de 30 à 50 kilogrammes et mesure jusqu’à 70 centimètres. L’espèce est herbivore comme tous les moutons et la femelle met deux petits au monde après cinq mois de gestation. L’agnelage est aisé chez cette espèce et les agneaux sont connus pour être vigoureux.  Le mâle a des cornes massives et épaisses qui s’enroulent à l’arrière de son crâne et qui font que certains nomment l’espèce « Mouflon du Cameroun ».


Fait étonnant

Le Mouton du Cameroun n’a pas besoin d’être tondu tout simplement car il ne produit pas de laine. Il a un pelage assez rude, court et bien épais qui se pare d’un sous-poil dense pour l’hiver qui tombe de lui-même au printemps tout comme celui du Mouton de Somalie.


De mouton du Cameroun et d’Homme

Peu exigeant pour ce qui est de son alimentation et capable de se nourrir de bien des plantes différentes, le Mouton du Cameroun, comme la chèvre naine, est très prisé pour entretenir les espaces verts de façon durable. D’un poids léger, il est tout indiqué pour cette utilisation et est un animal très attachant si on s’en occupe comme il se doit.


Jeunes publics

Chez les moutons on appelle les mâles des béliers, les femelles des brebis, les jeunes mâles des agneaux et les jeunes femelles des agnelles. Tout ce beau monde réuni s’appelle donc des moutons, que ce soit en France ou dans le reste du monde.